Accéder au contenu principal

Articles

Sélection

Le siècle tombe poème

I

Auriculaire du monde
sans
destin
NOUS
désemparé
Nous
dépecé
Nous
divisé
De part en part,
Apparut un mot
Incontrôlable
DISSÉMINATION

De centre en centre
Apparut une puissance
sans
Demande
Aujourd’hui,
Scelle le cercle d’Hiver,
Qui se veut
Qui se déclame
Qui se ment
Qui se méprend
Qui s’exécute,
dans le toucher viral de deuils littorals
Qui s’isole d’orgueil par les
villes blanches de vastes déserts
Revoir les foules expulsées du gîte terrestre
Revoir les corps étendus à l’abordage de la naissance

loin,
du Bénéfique revers,
des Index de solitudes,
des Essaims de voyages perdus,
des Amplitudes de partages,
des Revenirs d’un sensible onctueux,
— Vacance comblée —
Pleurer l’espace
Patienter le geste
Caresser les respirations
Disséquer la lumière
Exulter les grappes d’eau
Jubiler d’alphabets de peaux
Propager les refus de chaque seconde seule
Graver l’exigence des faims
Apprendre le réel
et, lâcher les forêts obscures
et,
quitter les dociles cabanes
et, chasser les fantasques cavernes
Commercer les Droits
Choisir l’hypothèse de l’insurrec…

Derniers articles

Le siècle tombe - lost journey cantos XI

Gyan Panchal - Au seuil de soi - « Ici commence une vie nouvelle »