Accéder au contenu principal

Articles

Sélection

L’île de Vassivière d’après Joëlle Tuerlinckx (1)

De là à là. Là. Ici. Là-bas. Depuis là.Peut être ici, ou là :
l’île de Vassivière, d’après Joëlle Tuerlinckx



« L’origine de notre monde n’est pas dans un événement, infiniment distant dans le temps et l’espace, à des millions d’années-lumière de nous – elle ne se trouve pas nous plus dans un espace dont nous n’avons plus aucune trace. Elle est ici, maintenant. L’origine du monde est saisonnière, rythmique, caduque comme tout ce qui existe. Ni substance ni fondement, elle n’est pas plus dans le sol que dans le ciel ; mais à mi-distance entre l’un et l’autre. Notre origine n’est pas en nous – in interior homine –, mais en dehors, en plein air. »
Emanuele Coccia, La Vie des plantes. Une métaphysique du mélange, 2016.

Nous avons rendu visite à Joëlle Tuerlinckx, à Bruxelles, à son atelier, un mois avant le commencement de son exposition personnelle sur l’île de Vassivière, située dans l’ancienne région administrative, géographique et historique du Limousin, en France. Ce texte tient à la foi…

Derniers articles

Dominique Ghesquière: «autoportrait d’un lac», de la rive

Mâkhi Xenakis, “Catharsis”, ou l’ambition archaïque

Le crâne s’ouvrit I, II: diptyque poétique sur papier Japon

Claire Kito & Marjorie Micucci Histoires de poèmes et d'encres une exposition

Éric Vuillard: sur la surface du monde, coule le tremblement de l’histoire

Hemali Bhuta, le paysage comme fêlure géologique